shopping_cart Panier (0)
Dépistage précoce du cancer : utilisation d'une plaque sous-cutanée

Dépistage précoce du cancer : utilisation d'une plaque sous-cutanée

Publié le : 31/10/2019 - Catégories : Mieux vivre après un Cancer , Mieux Vivre avec un Cancer

Pour certains types de cancer, la méthode la plus fiable pour déceler la présence de cellule cancéreuse dans le corps passait inévitablement par l’ablation d’échantillons de tissu. C’est le cas pour le cancer du sein et de la peau. Pour éviter aux patients cette contrainte, des chercheurs de l’université du Michigan ont élaboré un appareil de diagnostic pour remplacer les prélèvements tissulaires. Au lieu d’amputer le tissu contaminé et de l’examiner ensuite, ces scientifiques ont préféré insérer une plaque de dépistage sous la peau du patient

Un diagnostic rapide, efficace et moins risqué

Le principe de base de cette méthode est simple. La plaque a pour principale fonction de capter des cellules cancéreuses. Une fois prélevées, ces dernières seront analysées et étudiées. C’est un outil de diagnostic rapide. Il permet un gain de temps considérable en retranchant ceux perdus avec les interventions chirurgicales. 

Cette méthode a été utilisée sur des souris et les résultats étaient plus que satisfaisantes. Elle a permis de repérer de nombreux types de cancer et a permit d’identifier des symptômes la formation de cancer. Un des chercheurs : Lonnie Shea affirme : « Nous avons conclu qu’en examinant les cellules immunitaires qui se rassemblent, nous pouvons détecter le cancer avant qu’il ne se répande.»

L’utilisation de plaque sous-cutanée est moins risquée pour le patient. La conception est en biomatériau pour minimiser les risques d’intolérances et de rejet par l’organisme. Elle permet de réduire le danger lié à certaines interventions complexes. Pour la détection d’un éventuel cancer du poumon, les oncologues n’auront plus à ponctionner un échantillon de tissu pulmonaire sur le patient. 

Réduction du développement de tumeurs malignes

En interceptant les cellules cancéreuses, cette plaque réduit leurs multiplications dans l’organisme. Cette méthode a permis le ralentissement du développement de tumeurs chez des souris atteintes du cancer du sein. Cette plaque participe donc indirectement au traitement du cancer.

(Photo by pawel szvmanski on Unsplash)

Redactiv 1®

Jusqu'à +28200 cheveux en 3 mois


Découvrir notre sérum



Redactiv 2®

Jusqu'à +28200 cheveux en 3 mois


Découvrir notre sérum

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)