shopping_cart Panier (0)

Corona Virus :

Pharmaciens, Particuliers,  même en période de confinement, nous traitons et livrons vos commandes

Procréer après le cancer

Procréer après le cancer

Publié le : 31/01/2020 - Catégories : Mieux vivre après un Cancer , Mieux Vivre avec un Cancer , Notre Actualité

La naissance d’un enfant c’est un nouveau départ tant pour le nourrisson que pour ses parents. La faculté de procréer après un cancer est une des preuves qu’on a bien vaincu la maladie. C’est important ! L’infertilité peut -être une des conséquences du cancer ou un effet secondaire des traitements anticancéreux. Ce phénomène peut être observé chez l’homme comme chez la femme. Les enfants aussi peuvent être touchés. La stérilité peut être passagère ou permanente selon les cas.

Pourquoi devient-on infécond après le cancer ou son traitement ?

Non traité à temps, le cancer peut affecter sérieusement le fonctionnement des appareils reproducteurs du patient : testicules, ovaire, utérus, etc. Et cela peut conduire à son infertilité. 

L’intervention chirurgicale est très pratiquée pour le traitement du cancer. Elle permet d’arrêter la propagation du cancer. Ce procédé a pour objectif de déloger la tumeur de sa zone de prédilection. Effectuée à proximité des appareils génitaux, cette opération n’est pas sans risque : elle peut toucher certains organes essentiels à la procréation et même mener à la stérilité définitive du patient. 

En chimiothérapie on utilise des médicaments spécifiques pour arrêter la prolifération des cellules cancéreuses. Le plus souvent, ce combat n’épargne pas les cellules saines du corps, dont les spermatozoïdes et l’ovule.  

La radiothérapie consiste à bombarder les cellules cancéreuses avec des rayons X ou des protons. L’objectif étant de les annihiler complètement. Comme pour la chirurgie, cette méthode peut affecter accidentellement les organes entrant dans le processus de la reproduction humaine et rendre le patient stérile. 

L’hormonothérapie vise à empêcher le développement des cellules cancéreuses par l’injection d’hormones spécifiques dans le corps du patient. Sa pratique peut bouleverser l’équilibre hormonal du patient et mener à son infertilité. 

L’immunothérapie est l’ensemble des moyens qui sont mis en œuvre pour immuniser le patient de son cancer. Encore peu éprouvés, les médicaments ou procédés employés peuvent causer des effets indésirables sur le patient. Et qui sait cela peut être une infertilité temporaire ou définitive. 

Comment traiter le cancer tout en évitant d’être stérile ?

La première chose à faire est d’en parler avec votre médecin traitant. Avant le début des traitements, il faut communiquer à votre oncologue vos inquiétudes et ne rien cacher sur votre cas. Il faut lui demander les éventuelles complications qui peuvent résulter après le traitement du cancer et les précautions qu’il va prendre pour les éviter ou les arranger. 

Il y a de nombreuses méthodes pour éviter l’infertilité après un traitement anticancéreux

-Pour l’homme, les médecins peuvent prélever les spermatozoïdes du corps du patient, les maintenir en vie pendant toute la durée du traitement et les réinjecter dans l'organisme du malade une fois celui-ci guéri. Banque de sperme, extraction de spermatozoïdes et cryogénisation sont les maîtres mots pour cette technique.

- Pour éviter à une femme d’être stérile, les oncologues peuvent recourir à des prélèvements et des ablations localisées ou généralisées d'organes et de cellules. Ce sont des techniques de Procréations Médicalement Assistées. Les ovules ou l’ovaire de la femme sont extirpés de son corps et maintenus en vie par cryogénisation en attendant sa guérison. Le greffe d’organe peut aussi être pratiquée sur une patiente qui a perdu un ou plusieurs de ses appareils reproducteurs lors du traitement du cancer. On pense notamment à la greffe d’utérus à condition de trouver un donneur compatible. Tout récemment, le prélèvement et la réinjection post cancer de follicules ovariens ont été proposée par les chercheurs pour anticiper la fertilité de la femme après un traitement anticancéreux. 

Au moment où vous lisez cet article, il y a des hommes et des femmes qui font des pieds et des mains pour trouver la solution la plus adéquate pour éviter l’infertilité post cancer. Il faut soigner  le cancer et faire confiance à ces héros des temps modernes. 

Cancer tous concernés  !

(Photo by Dragos Gontariu on Unsplash)

Redactiv 1®

Soin dédié à la croissance du cheveu post chimio


Découvrir notre sérum



Redactiv 2®

Jusqu'à +28200 cheveux en 3 mois


Découvrir notre sérum