Une coloration suite à la chimiothérapie est-elle possible ?

Suite à une chimiothérapie, vos cheveux repoussent de façon moins vigoureuse qu’à l’origine. Vous pouvez être tenté de faire une coloration afin de leur donner une meilleure apparence, mais nous vous conseillons de patienter près de 6 mois après la fin du traitement avant de réaliser une teinture.

VOTRE CHEVELURE EST SENSIBLE

Même après ces 6 mois, vous devez éviter les colorations chimiques pouvant s’avérer trop agressives pour votre cuir chevelu rendu sensible par la chimiothérapie. Les colorations végétales ont l’avantage d’être plus douces et dépourvues de substances toxiques. Vos cheveux les supportent donc beaucoup plus facilement et cela diminue les risques de sensibilisation.

LES BÉNÉFICES DU VÉGÉTAL

La coloration végétale de votre choix forme une gaine protectrice autour de vos cheveux. Ce faisant, seules les couches extérieures de votre fibre capillaire sont colorées par les pigments. Ne vous attendez cependant pas à un changement radical de couleur. Contrairement aux colorations chimiques, la couleur ne pénètre pas le cheveu. Elle fortifie les cheveux en leur donnant du relief, de la souplesse et de l’éclat. Ce type de coloration reste durable et s’estompe au fur et à mesure sans montrer de séparation avec votre couleur naturelle. De la même façon, vous n’aurez pas d’effet de contraste trop visible au niveau de vos racines.

DIFFÉRENTES TEINTES DE COLORATION

Les colorations végétales sont composées de colorants naturels issus de plantes utilisées pour la teinture des tissus. Les teintes blondes utilisent des cristaux de roche thermale, des extraits de rhubarbe ou de camomille. Les teintes brunes et noisettes emploient des extraits de curcuma, henné, brou de noix ou encore du thé noir. De la même façon, vous trouverez des extraits de thé, de buis ou de bois rouge pour les teintes acajou.

DISSIMULER VOS CHEVEUX BLANCS

Si vous souhaitez colorer vos cheveux blancs, utilisez un complément de coloration. Pour les cheveux foncés, utilisez un assombrisseur et un correcteur de reflet pour les cheveux clairs. Mélangez les deux poudres proportionnellement à votre quantité de cheveux blancs. Si environ 25% de vos cheveux sont blancs, appliquez 75% de coloration avec 25% d’assombrisseur ou de correcteur de reflet. Diluez ensuite le tout avec ⅓ d’eau.

Dans tous les cas, le temps de pose de la coloration dure entre 60 et 90 minutes. Vous pouvez profiter d’une coloration en plus des bénéfices pour vos cheveux de la variante végétale. Soignez vos cheveux autant au niveau de leur apparence que de leur santé.

Des associations pour vous aider contre le cancer

Des associations pour vous aider contre le cancer

COMBATTRE LA MALADIE

L’intérêt principal du Laboratoire Renascor est de lutter contre l’alopécie transitoire, qu’elle soit partielle ou totale. Malheureusement, le traitement chimiothérapique entraîne dans la majorité des cas une perte de cheveux, une affliction qui nous touche particulièrement.

Des associations de patients souhaitent vous apporter un soutien psychologique et physique alors que vous vivez une épreuve particulièrement dure. A cette fin, des activités vous seront conseillés et des conseils prodigués. Ces associations sont à même de vous armer contre la maladie et de vous aider à l’affronter.

UNE PRISE EN CHARGE PERSONNALISÉE

Les associations de patients, grâce à l’aide de professionnels et de bénévoles, proposent de vous aider à traverser l’épreuve qu’est la maladie par divers moyens. Elles peuvent vous aider à organiser une prise en charge personnalisée, prévoir l’intervention des nombreux professionnels dont vous pouvez avoir besoin. Celles-ci peuvent vous permettre d’obtenir une meilleure qualité de vie avant, pendant et après le traitement. Vos questions sur le cancer, la prévention, les traitements ainsi que la vie après la maladie obtiendront une réponse précise et éclairée.

Un accueil, une écoute et des rencontres chaleureuses et conviviales vous attendent. Ces associations chercheront à vous aider à surmonter la maladie et retrouver une vie normale grâce à différents services. Ainsi, vous communiquerez avec un ou une assistant(e) de parcours, disposerez d’un numéro de téléphone afin de répondre à des demandes urgentes et d’un calendrier où figurent les étapes clés de vos soins. De plus, il vous sera possible d’avoir comme interlocuteur un praticien pour vous renseigner sur tous les aspects médicaux de votre prise en charge.

DES ACTIVITÉS POUR VOTRE BIEN-ÊTRE

Vous valoriser est l’une des étapes les plus importantes afin de revenir à une vie “normale” suite à un cancer. Différentes pratiques peuvent être proposées selon l’association choisie. L’une d’elles est la socio-esthétique, un soin visant à améliorer votre estime de vous-même qui peut aussi devenir un moment d’écoute privilégié.

D’autres associations préféreront se porter sur des conseils de nutrition, conserver une bonne alimentation pouvant s’avérer difficile lorsque l’on suit un traitement chimiothérapique. Des professionnels vous conseilleront une alimentation adapté afin de participer activement à votre bien-être en améliorant la résistance de votre organisme face au traitement. Au final, votre vie quotidienne en sera facilitée.

Participer à une activité physique vous débarrassera de la fatigue, et de l’anxiété qui peuvent vous habiter. Les conseils prescrits par des professionnels formés vous aideront à maintenir votre masse musculaire et à conserver vos capacités cardiaques.

Finalement, le suivi psychologique proposé par la majorité de ces associations s’avérera être d’une aide précieuse afin de traverser l’épreuve que vous vivez. Cet accompagnement peut aussi être proposé à vos proches, touchés indirectement par la maladie. Vous profiterez d’une écoute personnelle et de réponses à vos questionnements qui participeront à votre bien-être ainsi qu’à celui de vos proches.

DIFFUSER DES CONSEILS DE PRÉVENTION

Une association de patients ne souhaite pas seulement aider au quotidien ceux souffrant d’un cancer. Un investissement dans la diffusion d’informations sur la prévention du cancer est généralement présent au sein de ces organismes.

Ces mises en garde sont adressées tant au niveau du grand public, des personnes concernées indirectement que des malades eux-mêmes. Les sujets traités sont principalement des risques environnementaux tels que l’amiante, la pollution atmosphérique ou les rayonnements ainsi que des risques personnels comme le tabagisme, l’alcoolisme et l’alimentation.

VOUS AUSSI, SOUTENEZ LES MALADES

Sachez que même si la maladie ne vous concerne pas directement, il vous est possible d’aider la cause contre le cancer et les patients qui en souffrent. De nombreuses associations recherchent des bénévoles afin de les aider à apporter un soutien aux patients ainsi qu’assister à la création et à l’organisation d’événements contre le cancer.